UNE APRÈS-MIDI DE TALKS EN 20’ CHRONO,
ANIMÉ PAR L’HUMORISTE LÉA LANDO

Jacques Francois

Chercheur en linguistique, spécialiste des outils de comparaison des langues

LINGUISTIQUE

Que peut-on savoir de la préhistoire des langues ?

Les langues, les peuples et l’histoire des migrations humaines. Le livre de J.P. Demoule « Mais où sont passés les indo-européens ? » a interrogé en 2014 l’existence d’un peuple unique ayant parlé le ‘proto-indo-européen’. Cela pose la question de la cause des disparités locales entre le classement génétique des populations et celui généalogique des langues (L. Cavalli-Sforza). En remontant encore plus en arrière, P. Manning a proposé une théorie des migrations des premiers hommes modernes dont les ‘homelands’ seraient les lieux d’émergence des familles de langue.

Jacques François est professeur émérite de linguistique française et générale à l’université de Caen-Normandie. Pendant douze ans, il a dirigé successivement deux laboratoires de linguistique du CNRS à Nancy et à Caen. Son œuvre scientifique (environ 150 articles, une vingtaine d’éditions et six monographies) révèle une entreprise comparative menée dans trois directions, entre langues (notamment l’allemand et le français) et états successifs des langues, entre théories linguistiques (du 19e et du 20e siècles) et entre les productions linguistiques et leurs fondements psychologiques. Il est membre du bureau de la Société de Linguistique de Paris et webmestre du site d’informations linguistiques www.interlingua.fr. Son dernier livre, écrit pour un vaste public, est consacré à « La genèse du langage et des langues » (Éd. Sciences Humaines, 2018).

LogoVille 113X113

Logo OT 113X113

Logo FBN 113X113